Grottes de La Balme

Maman adore les concours, il y a quelques semaines elle a regardé une émission sur les « concouristes » bon ils étaient plus atteints qu’elle mais elle s’est quand même un peu reconnue !

Papa Panique organise un concours pour des entrées aux Grottes de La Balme, ça fait un an qu’on pense y aller à chaque fois qu’on passe devant une pub, Maman tente donc sa chance… Et c’est gagné ! Merci Papa Panique !!

La nationale qui va de chez nous aux Grottes rappelle à Papa ses années de jeunesse, lorsqu’il écrivait son mémoire sur la musique baroque et qu’ils allaient souvent en amoureux voir des concerts au festival d’Ambronay.

Sur la route, Sorellina et Fratellino font un petit somme pendant que j’écoute West Side Story… Eh oui, encore ! Mes parents ne pensent jamais à changer les CD dans la voiture…

Lorsque Papa débranche le moteur, Tess et moi nous nous réveillons instantanément !

Papa approche doucement de la grotte, plus il s’approche… Moins il va vite… En arrivant devant l’accueil, sa décision est prise, la visite se fera sans lui… et donc sans moi !

Nous voilà donc parties, entre filles, à la découverte de cette grotte merveilleuse !

On passe à coté d’une famille d’hommes des cavernes…

Non, mais c’est pas des vrais !

Mais je suis pas neuneu Tess, je sais bien, c’est pour montrer comment les gens vivaient pendant la préhistoire…

Et ben, ça fait pas rêver, ça n’a vraiment pas l’air confortable !

Oui, c’est vrai, t’as raison !!

La visite démarre dans la grande coupole, il y a des gours (petits bassins) tout autour de nous, je ne pensais pas qu’il pouvait y avoir tant d’eau dans une grotte, en plus l’eau se reflette sur les parois, c’est tout simplement superbe !

On se dirige vers le labyrinthe de Mandrin, devant nous, un garçon d’une dizaine d’années refuse d’avancer, il a peur… Moi, pas du tout ! Je trouve ça génial ! Il faut se faufiler entre les parois… Heureusement que je n’ai pas mangé trop de glaces en Italie sinon je serais restée coincée là !

Bon, bon, bon… Moi je ne suis pas aussi à l’aise que Sorellina… Pour que la visite soit encore plus impressionante, il y a des sons, des rires d’ogre… Tessouille a beau me dire que ce n’est pas un vrai monstre, je ne suis pas rassurée !

Grottes de La BalmeGrottes de La BalmeGrottes de La Balme

Nous réussissons à sortir de ce guet-apens et on file dans la galerie du lac. Ca me donne envie de plonger dans cette eau si limpide. Mais Maman nous raconte « qu’au début du XXème siècle, la visite des Grottes comprenait une promenade en barque sur le lac. Une embarcation fit naufrage et une seule personne eut la vie sauve parmi les 11 visiteurs. En l’honneur d’un couple de jeunes mariés décédés lors de cet accident, cette concrétion porte le nom de voile de la mariée. »

Grottes de La BalmeGrottes de la Balme Grottes de la BalmeGrottes de La Balme

Retour dans la grande coupole et la ballade continue par le belvédère, c’est fatigant de monter jusqu’ici mais la grotte vue d’en haut vaut le détour.

On traverse la galerie du desert puis la galerie des chauves-souris pour atteindre la grande fontaine. Penser que les stalactites et stalagmites autour de nous sont toujours en formation est une idée qui me fascine et qui me trottera dans la tête certainement un bon moment !

Grottes de La Balme

C’est pas tout ça mais nous, on est venu pour voir des chauves-souris !! Alors on lève la tête et on patiente. Dans cette grande cheminée au dessus de notre tête il y a plus de 20 espèces répertoriées. Oui ! Ca y est j’ai vu une ombre traverser la cheminée !

Moi aussi !!

On reste comme ça la tête en l’air pendant plusieurs minutes et on saute de joie dès qu’une chauve souris apparaît.

Allez, on ne va pas prendre racine quand même ! Demi tour, galerie des chauves-souris puis galerie du désert puis on redescend vers le labyrinthe de François 1er et là…

Ah oui, là… C’est vraiment l’aventure !

Indiana Jones n’a qu’a bien se tenir ! Ce labyrinthe est encore plus tortueux que le premier… C’est grisant ! On se perd dans les dédales un bon moment… Arrivées tout en haut, nous apercevons Papa et Abel qui nous attendent au soleil.

Allez, allez, on redescend, j’ai l’impression de manquer un peu d’air… Je file jusqu’à la sortie pour faire un gros câlin à Papou !

Et moi, je cours dans l’autre sens pour retrouver ma Maman ! 

On s’installe tous les 5 dans la voiture, direction la maison ! C’est Tessouille qui monopolise la parole, elle veut raconter toutes ses aventures… Elle raconte même à Abelino que dans le labyrinthe de François 1er elle a entendu la voix du père de Huckelberry Finn…

Je crois que cette petite heure passée dans les grottes lui a fait perdre la tête…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s