9 février, rdv 2

Comme le dernier rdv avec le passé a été organisé (et avec une main de maître) par mon homme, c’est mon tour !

Je me suis mise un peu la pression, j’avais été tellement émue par le choix de Sandro il y a un mois. Mais en même temps je cherche un lieu simple… (Eh oui, j’essaie souvent de montrer qu’on peut faire plaisir sans forcément trop dépenser mais plutôt parce que le choix du cadeau ou du restaurant a été mûrement réfléchi.)

Sandro m’avait émue en choisissant de revenir sur le lieu de notre rencontre… Moi, j’ai eu envie de nous faire revivre nos années de vie à deux, lorsque nous nous étions installés officiellement ensemble pour la première fois… J’ai fait quelques recherches et donc…

Reprenons depuis le début :

On est mardi 9 février, comme je travaille à mi-temps à l’école, ce soir : je suis en vacances ! Pendant mes séances d’orthographe, de géométrie et de découverte de l’espace : je pense à ma soirée qui s’approche 😉

Il est 16h30, je cours récupérer Abel et Ester pendant que Sandro accompagne Tess à la piscine.

A 19h je suis presque prête ! Robe noire, rouge à lèvre rouge sang, en choisissant mes boucles d’oreilles (également rouges) je dis à Sandro : « je choisis mes boucles en fonction du pays où je t’emmène » il me répond immédiatement « Ah, on va manger des tapas en Espagne! » Je ne réponds pas… Il est trop fort mon bonhomme 😛

On décolle de la maison vers 20h, on troque notre grosse Peugeot pour la petite Renaud de mon oncle, eh oui, Sandro avait une R5 lors de notre première soirée d’amoureux et j’ai ensuite eu une Super 5 qui nous a rendu bien des services durant plusieurs années.

Le retour en arrière commence donc déjà lorsque nous nous retrouvons à deux dans la petite voiture bleue. Je roule et nous passons devant le 16 bis rue de Belfort, Sandro sourit… On tourne un peu (comme lorsque nous vivions sur ce chouette plateau embouteillé), là, une petite place : en sortant de la voiture je donne à Sandro le premier indice :

Ces photos de nos instants de bonheur dans notre magnifique rez-de-jardin croix-roussien…

Nous marchons en direction du 16 bis, main dans la main, sourire béât, silencieux, nous n’avons pas besoin de mot.

Arrivés devant « notre » porte (malheureusement fermée) je sors le deuxième indice :

 Sandro ne reconnaît pas immédiatement l’Espagne…

  • « Il y a un resto portugais à la Croix-Rousse ? »
  • « Regarde mieux… »

Les souvenirs reviennent.

On est face au 16 bis de la rue de Belfort, on se retourne : le café de la soie, où nous allions boire un coup de temps en temps il y a quelques années, est devenu un bar à tapas !

Bon, on n’est pas tout à fait en Espagne mais boire de la Sangria, rire de nos souvenirs espagnols en ayant une vue sur l’appartement qui a vu pousser notre amour, je crois que la mission « soirée-souvenir » est réussie !

Pour accompagner la Sangria (dont on abuse honteusement 😉 ) on commande une plancha de Serano, une plancha de différentes tapenades et un camembert rôti accompagné d’une confiture de cerises noires. Ah, la cerise noire me fait penser au pays basque que j’aime tant !

L’ambiance dans le bar est vraiment super sympa, autour de nous des couples d’amoureux d’âge différents qui se sourient et se caressent discrètement les jambes. Il y a aussi deux hommes assez jeunes qui bossent, ils nous font rire, on leur invente une vie, on les imagine metteur en scène et scénographe d’un projet de théâtre dans une des nombreuses petites salles croix-roussiennes…

Pour finir notre repas, Sandro tient à ce qu’on se partage une des spécialités de la maison : le profiterole géant ! S1110007

Oui, oui, vraiment géant 😉

Nous finissons la soirée en papotant avec le patron, Philipe, un mec hyper sympa :

  • qui nous parle du bar de sa grand-mère,
  • qui nous explique qu’il n’aime pas trop l’alcool et qu’en fait c’est mieux quand on tient un bar,
  • qu’il est ravi d’avoir vu s’installer en face de chez lui un nouveau théâtre, le rideau rouge, ça lui fait une nouvelle clientèle sympa…

Tiens, d’ailleurs, c’est drôle, il y a Franck (un ancien élève) qui y joue Vice Versa !

Allez, il est temps pour nous de rejoindre nos pénates… Rdv le mois prochain 😉

Publicités

Une réflexion sur “9 février, rdv 2

  1. Pingback: #10dumois Parlez-moi d’amour… | bambinisurterre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s